Retour sur les webdocs dont vous êtes le héros

Iranorama

Le webdocumentaire par définition se doit d’utiliser les ressources mises à disposition par le web. Ainsi il dispose de la possibilité de s’éloigner du schéma narratif linéaire considéré comme classique. Cette opportunité est créatrice de nouvelles libertés pour l’internaute tant en terme de lisibilité que de navigation. Ainsi, Iranorama, conçu pour France 24 transforme l’internaute en journaliste enquêteur à Téhéran qui dispose de quatre jours pour décrypter les élections présidentielles du 14 juin 2013. Ce projet réalisé par Yann Buxeda et Ulysse Gri mise sur l’utilisation de la bande dessinée et de l’interaction pour immerger au maximum l’utilisateur. Tout premier du genre, d’autres webdocs ont suivi Iranorama sur ce chemin. C’est la cas par exemple de Thanatorama qui vous permet d’explorer le monde funéraire dans la peau d’un mort. C’est le cas également du webdoc Le défi des bâtisseurs qui propose à l’utilisateur de devenir architecte et de bâtir une seconde tour à la cathédrale de Strasbourg.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s