Le permis et ses déboires dans un documentaire de Coline Serreau

Tout est permis

Cette semaine Tout est permis aborde un sujet bien délicat et d’autant plus en ce moment : le permis de conduire. Alors que la perspective d’une limitation de vitesse à 80 km/h sur le réseau secondaire fait se dresser un mouvement des « motards en colère » Coline Serreau nous emmène à la découverte, ou redécouverte pour certains, des stages de récupération de points. 20 ans que le permis à points existe, et bien qu’il ai largement permis de réduire la délinquance routière, il reste majoritairement perçu comme un système de punition collective qui tire à l’aveugle. Une vision que l’on retrouve à partir des portraits et témoignages des auteurs d’infractions présentés dans le documentaire. Ces personnes viennent d’horizons culturels et sociaux différents mais toutes profitent de ces stages de récupération de points pour exprimer leur mécontentement et se livrer. Au travers de ces portraits tragi-comiques, Coline Serreau met en évidence l’individualisme de notre société, qui au travers des pratiques de chacun met en péril le bien commun.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s