Entre passé et présent, l’Espagne et son histoire

Ne pas s'avouer vaincu

Dans les salles cette semaine, le documentaire historique Ne pas s’avouer vaincu nous ramène au fascisme et à l’époque de la guerre civile en Espagne. Une réalité historique traitée sous l’angle de la mémoire et du silence imposé par la péninsule ibérique. Daniel Serrano, comme beaucoup d’exilés espagnols, n’a pas oublié. Âgé de 91 ans, il se bat toujours pour réhabiliter la mémoire de son frère Eudaldo, fusillé en 1941 à l’issue de la guerre civile espagnole.

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s