RanaPlaza, un an après

Ranaplaza

Le 24 avril 2013, le Rana Plaza à Dacca au Bangladesh s’effondre et emporte 1127 âmes avec lui. Un an après cette catastrophe le journaliste Jason Mothlag, lauréat du National Magazine Award for Digital News Reporting avec « Sixty Hours of Terror », revient sur ce drame au travers de témoignages recueillis auprès de six survivants. Sous forme d’une timeline interactive The Ghosts of RanaPlaza, nous fais revivre l’effondrement de cette usine de fabrication de vêtements et des trois jours qui ont suivis. Des témoignages marquants et des vies brisées.

En parallèle, pour ceux comprenant l’italien, le webdocumentaire Ranaplaza, Italia est le fruit d’une investigation menée sur les changements qui ont fait suite à ce que l’on peut considérer comme l’accident de travail le plus meurtrier de l’ère moderne.

Ci dessous une vidéo nommée « The deadly costs of Fashion » qui révèle les connexions entre les grandes marques du prêt à porter et les conditions de travail au Bangladesh :

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s